AMICALE SPORTIVE LABARTHAISE : site officiel du club de foot de LABARTHE SUR LEZE - footeo

PL - En douceur, LABARTHE a apprivoisé CINTEGABELLE !

15 février 2016 - 18:34

Dimanche 14 Février 2016

Irrésistible à domicile avec cinq victoires et dix-sept buts marqués en six matchs, Labarthe accueillait une équipe de Cintegabelle en transe après sa victoire dans le derby contre Mazères à neuf contre dix. La formation de Romuald Boudeau avait donc de quoi se méfier, surtout qu’au match aller, Cintegabelle s’était imposé sur la plus petite des marges. (Par Le Phocéen).

 

Comme le chantait Elmer Food Beat, « le plastique, c’est fantastique ». Alors que la grande majorité des footeux était au chômage technique ce week-end, le synthétique du collège de Labarthe a permis à ce match d’être le seul de cette poule A à ne pas être reporté. Encore fallait-il arriver à dompter des paramètres de jeu hostiles, à savoir une pluie diluvienne ressentie jusqu’au caleçon, une pelouse à faire fuser la moindre passe au sol et un ballon glissant comme le Petit Marseillais. D’ailleurs, profitant de quelques hésitations de la défense du Borussia Cintegabelle, Labarthe se procurait deux grosses occasions par Clabaux (10e), puis Bonulami, après le superbe changement d’aile d’un joueur que la myopie empêchait de nommer (23e). Finalement, sur un énième ballon vagabondant dans la défense jaune et noire, Boudeau croisait sa frappe pour récompenser la bonne entame de Labarthe (23e). Une ouverture du score qui faisait paradoxalement reculer les locaux, exposés dans la foulée à deux répliques des visiteurs. D’abord grâce à un secteur de jeu particulièrement apprécié par ces derniers, les coups de pied arrêtés, avec un coup de casque trop gentillet de Fellmann (31e). Ensuite par un penalty obtenu par Aguirre et bien frappé par Clapier, qu’Ogor repoussait de manière magistrale (32e). D’ultimes alertes, insuffisantes pour empêcher Labarthe de rentrer aux vestiaires le sourire aux lèvres.
 
Sous le déluge, Labarthe conserve son petit avantage
 
L’engagement de tous les instants hachait menu la seconde période, jusqu’à une certaine prolifération de fautes. Dans ses collants DIM, Cauhaupé n’était d’ailleurs pas loin de l’expulsion. Au niveau du jeu, alors qu’en première période Cintegabelle avait tenté de jouer soit dans le dos des latéraux au profit de la vitesse de ses ailiers, soit en utilisant une tour de contrôle nommée Foudi, les quasi-Ariégeois privilégiaient la construction pure et dure après la pause. Malheureusement, si Cintegabelle confisquait le ballon, il ne se montrait que peu dangereux face à une équipe de Labarthe rigoureuse et bien organisée. Au rayon des occasions, on relevait tout de même la frappe de Pradier (75e), poulain de Romain Cadieu, célèbre recruteur Germano-Réunionnais. Sans omettre un but refusé à Foudi pour une position de hors-jeu qui faisait même douter un arbitre délesté d’assistants officiels (65e). Devenu gestionnaire, Labarthe avait néanmoins quelques situations de faire le break sur des contres, mais en l’absence de Gibily, buteur maison qui possède des statistiques à faire passer Messi et Ronaldo pour des peintres, Labarthe n’arrivait pas à se mettre à l’abri. Pourtant, sous une pluie qui ne cessait de s’accentuer, les locaux ne tremblaient finalement pas vraiment pour conserver leur petit avantage. Avec 43 points, Labarthe profite de cette journée tronquée pour chiper provisoirement la seconde place aux Pradettes (42 points), juste derrière Le Fossat (47 points). De son côté, Cintegabelle manque une belle occasion de conforter sa cinquième place (34 points).
 
Par Le Phocéen  

 

LES RÉACTIONS
Romuald BOUDEAU (Entraîneur de Labarthe) : « On fait vingt premières minutes de très bonne qualité. Au fil du match, le bloc s’est étiolé mais on a su être solide. Au final, on n’a pas vraiment été mis en danger. La seule chose que je regrette, c’est de ne pas avoir réussi à mettre le second but. Malgré tout, il y avait beaucoup d’absents aujourd’hui et certains joueurs qui n’avaient pas joué depuis longtemps se sont montrés à la hauteur. »
 
Jérôme OGOR (Gardien et capitaine de Labarthe) : « On fait une entame plutôt réussie en termes de jeu et d’agressivité. Malheureusement après le but, on a reculé et on a commencé à perdre les duels. D’ailleurs, le penalty de Cintegabelle aurait pu nous faire mal. Notre seconde période a été très moyenne, mais on a bien tenu, sans concéder beaucoup d’occasions. On est également très content car pour la première fois de la saison, on n’a pas encaissé de but. Ce week-end, on était la seule équipe à jouer donc on en profite pour mettre la pression sur les concurrents, tout en attendant un éventuel faux pas. »
 
Cyril PRADEL (Entraîneur de Cintegabelle) : « On a fait une très mauvaise entame, il y avait beaucoup trop de déchet technique et pas assez d’envie. On fait une meilleure seconde période, on a essayé de porter le ballon mais on n’a pas été dangereux. Au vu de notre prestation, il n’y a pas de regrets à avoir. »  

 

LA FEUILLE DE MATCH
Promotion Ligue, 14ème journée 
Samedi 13 février 2016, 20h Labarthe-sur-Lèze, complexe sportif du lycée (terrain synthétique)
LABARTHE / CINTEGABELLE 1-0
Arbitre : M. Dugros
Avertissements : Ayral (92e) à Labarthe - Fellmann (40e), Cauhaupé (52e) à Cintegabelle
Buts : Boudeau (27e) pour Labarthe
 
LABARTHE : Ogor (cap.) - Vié, Ayral, Pidoux, Cugat, Nieche, Bonneau, Clabaux, Bonalumi, Boudeau, Teixido, Esclafert, Tamarit, Chibli. Entraîneur : Romuald Boudeau
CINTEGABELLE : Safforis - Poumirol, Loze, Ferrasse, Hachemi, Clapier (cap.), Aguirre, Cauhaupé, Foudi, Laverge, Fellmann, Hangar, Pradier, Salvayre. Entraîneur : Cyril Pradel       Article issu de : http://www.footpy.fr/

Commentaires

Aucun événement